Chroniques des 40 Jours pour la Vie du carême 2020 : protéger les plus petits d’entre les nôtres

Rapport de Brian Jenkins, vice-président de Campagne Québec-Vie et organisateur des 40 Jours pour la Vie — Photo : Sharon McCutcheon/Unsplash

À Montréal et dans 506 autres villes du monde débutent aujourd’hui les 40 jours pour la vie, une campagne de 40 jours de prière et de jeûne pour la fin de l’avortement. Dans chacune de ces villes, des personnes priant se relaieront pour assurer une présence devant un centre d’avortement pendant 12 heures par jour, 40 jours de suite. Faites attention que des interdictions d’approcher à telle ou telle distance peuvent être en vigueur selon les avortoirs. Au Québec, il est interdit de porter des insignes pro-vie ou de manifester à moins de cinquante mètres d’un lieu où des avortements sont perpétrés. En gros, il interdit d’être manifestement pro-vie dans ces périmètres.

Joignez-vous à une vigile, ou bien partez-en une ! Nous pouvons vous aider.

Si vous êtes à Montréal, nous serons au coin de Berri et Sainte-Catherine, de 7 h à 19 h, jusqu’au 5 avril 2020. — A. H.

Chers amis,

Une autre vigile commence !

Tout à fait providentiellement, à la veille de la vigile, hier mardi 25 février 2020, dans l’Évangile [de la messe], le Christ nous parle de l’importance de prendre soin des petits.

Ils vinrent à Capharnaüm ; et lorsqu’ils furent dans la maison, il leur demanda : Sur quoi discutiez-vous en chemin ?

Mais ils se taisaient ; car, en chemin, ils avaient discuté ensemble, pour savoir lequel d’entre eux était le plus grand.

Et s’étant assis, Il appela les douze et leur dit : Si quelqu’un veut être le premier, il sera le dernier de tous et le serviteur de tous.

Puis, prenant un enfant, il le plaça au milieu d’eux ; et après l’avoir embrassé, il leur dit...

Quiconque reçoit en mon nom un enfant comme celui-ci, me reçoit ; et quiconque me reçoit, reçoit non pas moi mais celui qui m’a envoyé. (Marc 9:32-36)

Dans notre société, il y a beaucoup de « petits » — les enfants à naître, les enfants, les personnes âgées, les malades et les personnes vulnérables...

Alors que nous commençons notre vigile de prière de 40 jours pour la fin de l’avortement, Notre Seigneur nous rappelle l’importance de prendre soin des petits. Ce faisant, nous prenons soin et nous accueillons le Seigneur Lui-même. Que notre temps depuis le Mercredi des Cendres jusqu’au Dimanche des Rameaux soit propice à l’accueil de ces petits enfants.

JMJ

Brian

PS — la vigile commence aujourd’hui à 7 heures et se poursuit jusqu’à 19 heures tous les jours jusqu’au dimanche des Rameaux, 5 avril 2020, pendant 40 jours consécutifs. Joignez-vous à nous dans la prière et le jeûne, rejoignez-nous à l’angle des rues Berri et Sainte-Catherine, joignez-vous à nous pour révéler la destruction que l’avortement opère dans les femmes, les familles et notre société.


Soyez le premier à laisser un commentaire

Svp vérifier votre courriel pour un lien pour activer votre compte.