Chronique des 40 Jours pour la Vie : jours 37, 38, et le dernier, 40


Angélus de Millet.

Rapport de Brian Jenkins, vice-président de Campagne Québec-Vie et organisateur des 40 Jours pour la Vie

Chers Combattants de la Prière,

Des étudiants de l’UQAM ont « visité » le lieu de la vigile hier. Et Notre Seigneur continue d’inciter les volontaires de la prière à continuer la vigile !

JMJ

Brian

Jour 38, vendredi 12 avril 2019 — Des étudiants donnent leur avis

Temps et température :

Température plus douce et ciel couvert.

Heures de vigile : 7 h à 19 h.

Bénévoles priants : 15

Le plan de la Providence n° 2. Un peu comme la veille, la divine providence a joué un rôle dans l’organisation de la vigile. Tôt, j’ai reçu un appel téléphonique d’un agent de la SPVM m’informant d’une manifestation étudiante pro-avortement prévue à 14 h et me conseillant de m’absenter dès 13 h 30 pour plusieurs heures. Comme j’ai pris congé du lieu de la vigile, je ne savais pas que mon départ coïnciderait avec l’arrivée d’un autre volontaire priant. Albéric* est venu et a été témoin de la « manifestation », discutant avec l’un de nos antagonistes. Voici quelques détails :

Présence pro-avortement. Environ 10 personnes (8 femmes et 2 hommes) sont venues de 14 h et sont reparties à 15 h au plus tard, heure de mon retour à la vigile. Leur temps a été passé pacifiquement, Albéric* priant de son côté pour la majeure partie du temps, bien qu’au début avec l’un des adversaires, Philippe discutait et était assez apte pour défendre la position pro-vie, étant réfléchi et bien informé des arguments pro-vie.

Les jeunes ont laissé des traces — deux inscriptions ont été écrites à la craie sur le trottoir. Celles-ci disent :

Tu es toujours la meilleure personne pour faire les choix qui te concernent.

Ne vous laissez pas avoir par ceux qui prétendent savoir ce que Dieu veut. Il nous veut libres de nos choix. Soyez libres.**

Le reste du temps s’est déroulé paisiblement pour l’équipe de jour. Pendant le rosaire d’avant la messe, sept d’entre nous s’étaient rassemblés pour le réciter, le plus grand nombre de personnes à la vigile jusqu’à ce jour [à cet emplacement] et avant la fermeture, il y eut un échange amical d’arguments catholiques entre Apollinaire* et Amélie*, qui est passée par le site des 40 Jours pour une visite avec un ami.

***

Bon Dimanche des Rameaux à tous,

Souhaitons beaucoup de solidarité en Notre Seigneur et à sa Sainte Mère à l’aube de la Semaine Sainte.

JMJ

Brian

Jour 39, samedi 13 avril 2019 — Descente aux enfers

Temps et température :

Temps plus doux et ensoleillé avec de très fortes rafales en fin de journée.

Heures de vigile : 8 h à 19 h

Bénévoles de prière : 12

Descente aux enfers. Dans l’ensemble, ma vigile, de 15 h à la fermeture, s’est déroulée sans incident. Je récitais mes prières. J’ai salué amis, visiteurs et étrangers.

Dans la dernière heure, en marchant dans le hall de la place Emilie-Gamelin, j’ai été abordé par un jeune homme de 22 ans qui s’était précédemment arrêté lors cette vigile. Comme la première fois, il m’a morigéné.

Se positionnant près de moi, il commença sa tirade. Je n’ai pas pu m’empêcher de le regarder dans les yeux lorsqu’il s’est lancé dans des invectives de nature personnelle. La force était dans sa voix, un train de marchandises grondant sur la voie ferrée. Son intensité m’a fait réfléchir à la façon dont il en est venu à apprendre un tel discours. J’ai vu une grande détresse.

« Voyez ces yeux fixés sur les Miens, comme les Miens ternis et aveuglés de sang sont fixés sur les siens ! Aucun mot n’est prononcé, mais quel monde d’amour nos deux cœurs s’échangent en un regard déchirant. » (Extrait de Sœur Josefa Menendez et le Chemin de Croix, Quatrième Station. Jésus rencontre sa mère.)

La descente aux enfers. Notre tradition relate que lorsque Notre Seigneur émit son dernier souffle, il descendit aux enfers et y resta trois jours. Ce jeune homme a ouvert une porte me permettant d’entrer dans son enfer. Je ne peux accomplir que peu de choses par moi-même, mais seuls le Christ et Sa mère bien-aimée peuvent opérer un changement, guérir ce jeune homme.

Mère Marie, que la tendresse que vous avez manifestée à votre fils et à ceux qu’Il s’est associés soit communiquée par moi à ce jeune homme et aux autres.

***

Brian Jenkins n’ayant pas envoyé de nouvelles du dernier des 40 Jours, je puis cependant en donner quelques détails :

Je suis moi-même arrivé pour la fermeture des 40 Jours pour la Vie, un peu avant 3 h. Un peu avant que nous commencions le chapelet de la miséricorde, Auguste* a tenu à me montrer un certain rassemblement sur la place Émilie-Gamelin, qui se trouve de l’autre côté de l’édifice de la Station de métro Berri-UQAM, devant lequel nous tenons la vigile des 40 jours… C’était une manifestation contre la loi 21 d’après ce que j’ai pu en apprécier, un millier de personnes manifestant contre l’interdiction des signes religieux dans les offices de l’État et sur ses représentants. Plein de musulmans ! Ça expliquait le défilé de musulmanes arborant le hidjab, précédé d’une policière, que j’avais vu dans le métro, et l’abondance des agents de police.

Vers 3 h donc, nous avons dit le chapelet de la miséricorde. Puis nous sommes allés à la chapelle Notre-Dame-de-Lourdes qui fait presque face (en diagonale) du site des 40 Jours. Là, nous avons passé un peu de temps en adoration devant le Saint-Sacrement qui y était exposé. Après, nous étant rendus en face, nous avons dîné fraternellement avec comme plat principal de la pizza.

Nous avons été environ une quinzaine.

Les 40 Jours du carême 2019 sont donc finis, un temps de prière et d’abnégation passé pour le salut spirituel et corporel des enfants à naître et de leurs père et mère, des avorteurs et des travailleurs d’avortoir, de nos adversaires, des indifférents et des indécis, de ceux qui nous sont sympathiques, et enfin du nôtre. Nous remercions sincèrement les participants aux 40 Jours, pour leur temps utilisé pour une bonne cause, leur courage et leurs prières.

Les 40 Jours pour la Vie recommenceront avant l’avent, et nous espérons vous y voir nombreux, plus nombreux ! — A. H.


*Noms modifiés — A. H.

**En français dans le texte. — A. H.


Soyez le premier à laisser un commentaire

Svp vérifier votre courriel pour un lien pour activer votre compte.