Chroniques des 40 Jours pour la Vie, automne 2020 ― Jours 3 à 9

Rapport de Brian Jenkins, vice-président de Campagne Québec-Vie et organisateur des 40 Jours pour la Vie à Montréal ― Photo : UIHere

Jour 3

Vendredi 25 septembre 2020

Nous avons eu une sorte de retrouvailles hier à la Vigile.

Encore une fois, une journée tranquille pour les prières, bien que la première heure de notre garde, il y eût beaucoup de travaux de construction en cours. Je suppose qu’il y a eu un changement de quart de travail dans le pavillon de l’UQAM.

La visite de deux anciennes sentinelles de la Vigile — Salomon* et Sanche* — fut particulièrement réconfortante. Ni l’un ni l’autre ne restèrent longtemps, car d’autres obligations les appelaient. Mais ils se sont arrêtés pour dire bonjour.

JMJ

B

Temps et températures : températures plus froides (autour de quinze degrés) ; ciel couvert avec peu de soleil jusqu’au milieu de l’après-midi, moment à partir duquel il a semblé réchauffer l’endroit.

Participants : Samuel*, Salvador* ; Réparate*, l’Abbé Simard*, Salvator*, Salvian*

Heures : 6 h 30 à 19 h

Mendiants : Sandro*, Sam*, Rachilde*

Prières : neuvaine et chapelet de saint Michel ; les Saintes Plaies ; les Sept Douleurs ; le chapelet de l’Enfant Jésus ; un second chapelet ; le chemin de croix

Cliniques : ouvertes — peu de gens y entrent

Grâces collatérales : un groupe d’évangélistes (6) est arrivé pendant la dernière heure de la Vigile, s’installant pour chanter des chants et distribuer des brochures.

Trublions : une femme d’environ 55 ans cria quelque chose sur la liberté de choisir.

***

Mon petit rapport sur la journée 8 des 40 Jours. ― A. H.

Jour 8

Mercredi 30 septembre 2020

Venant le matin à la Vigile, j’y ai trouvé Giacomo* et Samson* qui se tenaient là à l’angle des rues Berri et Sainte-Catherine, par un temps humide (il tombait une fine bruine), en compagnie d’un mendiant. Pour le peu de temps que je suis resté, nous priâmes le chapelet, et entonnâmes quelques chants et chansons, Samson* tenant absolument à les accompagner à l’harmonica !

Peu de piétons passaient sur les trottoirs, par contre une certaine quantité de voitures circulaient dans ce carrefour du centre-ville.

Quand le temps est autrement plus humide ou froid, il faut bien du courage pour rester plusieurs heures d’affilée dans un carrefour venteux, au milieu de gens indifférents ou hostiles, quoique dans ces conditions il sont plus rares.

***

(Rapport de Brian.)

Jour 9

Jeudi 1er octobre 2020 — Mémoire de sainte Thérèse de Lisieux

Plusieurs faits marquants

Les rats. Ils étaient peut-être dans les environs pendant les précédentes Vigiles et je ne les avais pas vus, mais cette année les employés de la ville refont le terrain de la Place Émilie-Gamelin, le site adjacent au lieu de la Vigile, j’ai remarqué des rats se débander dans les environs. C’est curieux, voir ces petites créatures de Dieu ne me répugne pas autant que je le pensais.

Télé-chapelet. À midi, deux compagnons de prière de Laval m’ont contacté pour une conférence téléphonique sur le Rosaire et, avec une autre personne sur place, nous avons récité tous les quatre les cinq mystères lumineux.

Finalement, non pas une fois, ni deux, mais trois fois, j’ai reçu des cadeaux des plus inattendus. Au cours de la Vigile, il ne se passe pas un jour sans que je fasse l’aumône à diverses personnes qui viennent me solliciter. Aujourd’hui, le premier du mois, jour où les prestations sociales mensuelles sont versées, trois de ces personnes sont venues me voir pour me rendre de l’argent, bien que ce ne fût pas prévu - d’abord 5 dollars, ensuite 10 dollars et puis 20 dollars. De plus, la deuxième personne, à l’aide d’un peu de Crazy Glue, a rétabli l’écusson de ma casquette de baseball qui pendait au plus mince des rubans adhésifs.

Résumé

Temps et températures : à part une éclaircie dans l’après-midi, la journée a été principalement nuageuse avec de nombreuses pauses ensoleillées, en particulier l’après-midi avec des températures plus fraîches que les jours précédents.

Participants : Santiago*, Saturnin*, Relinde*, Rufine*, M. St-Pierre*, Abbé Savard*, Saulve*

Heures : 7 h 20 à 19 h 10

Mendiants : Savinien* (présent depuis le début jusqu’au milieu de l’après-midi), Scott*, Sebald*, Sébastien*, Second*, Secondin*

Prières : chapelet de saint Michel ; chapelet de la divine miséricorde ; les Sept Douleurs ; chapelet de l’Enfant Jésus ; deuxième chapelet ; second chapelet de la divine miséricorde ; troisième chapelet ; chemin de croix

Cliniques : conseils donnés après avortement dans deux cas

Grâces collatérales : une femme âgée qui ne s’est pas nommée a fait un don (5 $). Un ex-militaire, chrétien, a raconté des histoires de combat en Bosnie.

Trublions :

  1. Une femme d’environ 25 ans est passée en nous filmant, moi et Rufine*
  2. Une femme de 22 ans nous photographia, tandis que j’étais avec Rufine*.
  3. Une femme de 24 ans manifesta fortement son hostilité, alors que je me trouvais avec Rufine*

*Noms modifiés pour assurer la vie privée des gens mentionnés dans cet article, ou autres raisons. — A. H.


1 réaction

Svp vérifier votre courriel pour un lien pour activer votre compte.
  • Augustin Morin
    published this page in Blogue 40 jours 2020-10-03 02:19:17 -0400