Chroniques des 40 Jours pour la Vie, automne 2020 ― Jour 35

Rapport de Brian Jenkins, vice-président de Campagne Québec-Vie et organisateur des 40 Jours pour la Vie à Montréal ― Photo (rognée) : Pikist

Beaucoup d’âmes blessées à ce carrefour...

JMJ

B

Jour 35

Mardi 27 octobre 2020

Croix : présente ; image : la crucifixion (donnée à Sol* qui est sorti de l’hôpital et reste sans abri, il a trouvé du réconfort en la contemplant).

Temps et températures : Ce fut un défi comme hier, mais pour une raison différente. Hier, c’était la pluie alors qu’aujourd’hui c’est la baisse de température, notamment lorsque le soleil s’est couché.

Participants : 5*

Heures : 7 h à 19 h moins une demi-heure pour la messe du soir

Visiteurs : 14*

Prières : Saintes Plaies, chapelet de Saint-Michel, chapelet des Sept Douleurs, chapelet de l’Enfant Jésus, chapelet (Légion de Marie), chapelet de la Divine Miséricorde (avec Sosio*), chapelet (avec l’Abbé Sirois*), chemin de croix.

Cliniques :

  • Ouverte. Avec le champ de vision gêné par une grue depuis mon arrivée jusqu’aux alentours de midi, j'ai pu voir néanmoins plusieurs femmes possiblement clientes y entrer.
  • Curieusement, la plupart des possibles clientes entrent au 1265 rue Berri (l’établissement Femina) ; peu, voire aucune, entrent au 1259 rue Berri (l’établissement Morgentaler.)
  • Vers 14 h 18, un véhicule d’Urgence santé se présenta, accueilli par l’avorteuse sur le trottoir. Après être entrés dans le bâtiment avec un brancard, les deux ambulanciers ressortirent au bout de 8 minutes, transportant une personne.
  • 15 h 15 : de retour d’une pause toilette, je croisai un couple en détresse manifeste, la femme était visiblement en larmes, profondément affligée, tandis que l’homme l’entourant de ses bras tentait de la consoler. Ils sortaient à pied de l’établissement d’avortement, pouvait-il s’agir d’un couple post-avortement ? Revenant sur lieu de la Vigile, je décidai de les aborder comme ils étaient montés dans un véhicule et n’étaient pas encore partis. Je m’approchai avec l’intention de leur offrir un chapelet. Ma tentative de parler et une seconde offre de chapelet furent rejetées par l’homme qui continuait à réconforter la femme qui s’était effondrée dans ses bras.

*Noms modifiés ou retirés pour assurer la vie privée des gens mentionnés dans cet article, ou autres raisons. — A. H.


1 réaction

Svp vérifier votre courriel pour un lien pour activer votre compte.
  • Augustin Morin
    published this page in Blogue 40 jours 2020-10-28 16:43:42 -0400