Chroniques des 40 Jours pour la Vie, automne 2020 ― Jour 10 : histoires d’avortement

Rapport de Brian Jenkins, vice-président de Campagne Québec-Vie et organisateur des 40 Jours pour la Vie à Montréal ― Photo : Depositphotos

Jour 10 — vendredi 2 octobre 2020 — Quelques témoignages

Résumé

Le premier témoignage eut lieu pendant la pause, alors que je parlais avec Sacha* l’itinérant et que je tenais une pancarte pro-vie. Sérapion* s’approcha pour en savoir davantage sur la pancarte. Après que je lui eus brièvement expliqué ce en quoi cela consistait, il me dit que sa fille fêterait ses six ans la semaine prochaine, une fille que lui et sa femme avaient tenté d’avorter, entreprise dans laquelle ils avaient échoué. Malgré leurs efforts, elle avait survécu et c’est sa joie aujourd’hui.

Le second survint alors pendant que je visitais la chapelle. Au moment où je partais, une femme âgée d’environ 75 ans qui m’avait vue sur le lieu de la Vigile parla de sa propre expérience de l’avortement pendant une jeunesse « malavisée », comme elle me l’expliqua. Elle s’était depuis convertie à la foi et regrettait sa ou ses décisions encore aujourd’hui.

Nota bene : Vers 16 heures, je reçus la visite de deux agents de sécurité de l’UQAM, séparément. Le premier m’aborda pour m’indiquer que je n’étais pas autorisé à me tenir sur la propriété de l’université ; aucune raison ne fut donnée. Il eut ensuite le culot de me suggérer de traverser la rue pour me rendre sur le côté est de la rue Berri. Comme je protestais, il me dit alors qu’un officier supérieur était en route et que je devais déménager le plus vite possible. L’agent de sécurité supérieur arriva effectivement — M. Légaré*. Il insista lui aussi pour que je ne me trouvasse pas sur la propriété de l’UQAM. Je demandai où se trouvait sur le trottoir la ligne de démarcation le sol public, libre de passage, et celui de l’école, sans obtenir de réponse claire. Il me dit, en guise de réponse, qu’il trouverait les plans pour me les montrer lundi prochain.

Temps et températures

La plupart du temps très humide et couvert, avec une éclaircie de 60 minutes pendant la dernière heure.

Participants

Septime*, Séraphin*, Salaberge*, Serge*, Abbé Tremblay*

Heures

7 h 20 à 19 h 10

Mendiants

Sacha*, Servule*, Secunda*, Sergueï*, Sernin* (heure de fermeture) Servais*, Sévère*

Prières

Chapelet de saint Michel ; chapelet de la divine miséricorde ; les Sept Douleurs ; chapelet de l’Enfant Jésus ; deuxième chapelet ; second chapelet de la divine miséricorde ; troisième chapelet ; chemin de croix

Cliniques

Conseils donnés après avortement en deux occasions

Grâces collatérales

Entretien avec le philosophe, agent de sécurité de l’UQAM

Trubions

Une certaine femme d’environ 65 ans, tournant en voiture le coin de Berri à Sainte-Catherine Est, fit un doigt.

Une femme d’environ 55 ans s’identifiant comme instructrice de l’UQAM et expliqua à l’agent de sécurité (voir ci-haut) en quoi ma présence était perturbatrice.


*Noms modifiés pour assurer la vie privée des gens mentionnés dans cet article, ou autres raisons. — A. H.


1 réaction

Svp vérifier votre courriel pour un lien pour activer votre compte.
  • Augustin Morin
    published this page in Blogue 40 jours 2020-10-05 20:19:14 -0400